Les livres : quatre ou cinq sens?

KeskusteluEn français

Liity LibraryThingin jäseneksi, niin voit kirjoittaa viestin.

Les livres : quatre ou cinq sens?

Tämä viestiketju on "uinuva" —viimeisin viesti on vanhempi kuin 90 päivää. Ryhmä "virkoaa", kun lähetät vastauksen.

1ries
helmikuu 20, 2012, 9:05am

La lecture fait la part belle à quatre sens humains, je pense!

D'abord la vue qui est le premier contact.
La couverture d'un livre dans la vitrine du libraire vous fait de l'œil.
Souvent, la moitié du chemin vers l'achat est déjà parcouru.

On entre dans le magasin.
La main s'empare de l'ouvrage convoité sur le présentoir.
Seconde étape donc : le toucher.
Couverture souple ou cartonnée, reliure travaillée, bouquin trop lourd, pages fines que caressent les doigts... et la magie opère.

On tourne les pages à différentes vitesses, l'air s'engouffre.
Le son du livre qui se ferme fait appel à notre oreille.
Troisième sens : l'ouïe.

Plus tard, chez le bouquiniste : les vieux livres.
Le nez est très sensible aux exhalaisons du vécu des livres.
Quatrième sens : l’odorat.
Mais qui achètera un livre de cuisine à l'odeur de moisi?

Pour ma part, je n'irai pas jusqu'à mordre dans les livres.
Le goût? Non !

Les quatre sens ici évoqués qui me donnent envie de lire ……………………… à pleines dents

Mais voici qu'un membre de "LibraryThing" (Thorold) me fait cette réflexion :

"...Quand-même, la première fois qu'on vous a donné un livre à tenir, vous l'avez certainement essayé dans la bouche, avec ou sans dents...

Je n'y avais pas pensé!

2Louve_de_mer
helmikuu 20, 2012, 12:48pm

Les nouveaux livres ont une odeur, eux aussi.

3sophie65
maaliskuu 9, 2012, 9:52pm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Synesth%C3%A9sie
Synesthesie.

je sais, ce n'est pas tout a fait pareil, mais c'est dans la meme idee.

4LolaWalser
maaliskuu 10, 2012, 10:13am

J'ai mordu un livre une fois, j'avais seize ans, c'était l'été, je voulais sortir et pas étudier, et comme ça, je l'ai saisi, cet atlas, et mordu de toutes mes forces. Bon livre, je le garde encore, avec l'empreinte de mes dents sur la couverture.

5Jarandel
marraskuu 22, 2012, 10:09am

Si le livre présente une odeur assez distincte (et on l'espère, agréable) il est tout à fait possible de le "goûter" sans le mordre en le "sentant" avec la bouche de la même manière qu'on ferait avec le nez.

6bibliorat
huhtikuu 23, 2013, 7:30pm

Pour certaines personnes, le sens du gout peut etre associe les livres, ou plutot avec la lecture. Par exemple, le gout du cafe pour ceux qui aime lire avec une tasse de cafe..... et les livres de cuisine, vous y avez pensez? J'ai tout une collection de livres de cuisine (que je n'ai pas encore cataloguee). J'adore surtout ceux qui melange recettes et commentaires, histoire, anecdote. J'aime lire l'histoire de la recette,,,, et donc j'imagine le gout des aliments qui sont mentiones.

Bien evidement, le livre, en tant qu'object, n'a jusqu'a present aucun gout dans mon cas particulier.

7BeaudH
Muokkaaja: tammikuu 3, 2014, 5:50am

Cette discussion sur les sens est intéressante. Que dire de l'écriture avec les cinq sens? Le livre de Pascal Perrat Liberer son écriture et enrichir son style vous propose un exercice d'écriture basé sur les cinq sens. Le premier exercice demandé est de décrire un lieu ou un objet que vous aimez. Après avoir écrit une dizaine de lignes, je me suis aperçue que le sens de la vue était prédominant dans ma description. Il faut donc étendre ses vues et essayer de prendre en compte également les autres sens, toucher, goût, odorat et ouïe pour élargir son horizon de lecture et d'écriture. En ce qui concerne l'odorat, j'ai quelques problèmes car je l" ai perdu il y quelques années. J'essaie de me souvenir des odeurs, mais ce n'est pas simple.

8Smaragde.Demeuse
tammikuu 1, 2016, 5:22am

A titre d'anecdote, au sujet d'un livre de Frédéric Lenoir. Il avait une couverture plastifié dont le toucher m'était très désagréable. J'avais l'impression de toucher une chose collante. J'ai failli ne pas l'acheter. Finalement je l'ai acheté car le contenu m'intéressait mais pour le lire je l'ai couvert avec du papier Kraft.