Ouvrez-vous votre bibliothèque aux gens?

KeskusteluEn français

Liity LibraryThingin jäseneksi, niin voit kirjoittaa viestin.

Ouvrez-vous votre bibliothèque aux gens?

Tämä viestiketju on "uinuva" —viimeisin viesti on vanhempi kuin 90 päivää. Ryhmä "virkoaa", kun lähetät vastauksen.

1soniaandree
Muokkaaja: elokuu 29, 2011, 11:19am

C'était une idée que j'avais en tête, car j'ai cumulé pas mal de livres sur l'enseignement et le CAPES d'Anglais, enseignement de l'Anglais, Anglais du Business et Administratif, FLE (Français Langue Etrangère) et cours de Communication. Je me dis que la documentation pourrait être utile pour des étudiants universitaires qui seraient dans les environs...

2lacurieuse
syyskuu 28, 2011, 4:43pm

Je rêve de transformer ma maison en bibliothèque depuis toujours. J'adore l'idée de voir ma maison remplie de gens en train de lire ou de consulter mes livres. Mais je ne pense pas que je pourrais laisser partir mes livres (les prêter), j'aurais trop peur de ne plus les revoir!

3LolaWalser
syyskuu 28, 2011, 6:11pm

Jamais de la vie, quelle idée angoissante--faire entrer des étrangers chez moi, et leur laisser fouiller mes précieux livres! :) Qu'on les prenne en cadeau plutôt...

4Louve_de_mer
syyskuu 29, 2011, 12:54am

Non! Je prête (et j'emprunte), je donne, mais j'ai la même réaction que LolaWalser à l'idée de laisser des étrangers fouiner dans mes livres.

5coover49
lokakuu 2, 2011, 11:42am

Je suis un peu pareil que vous , j'ai peur de prêter mes livres .Il y a un coté peut être matérialiste , car les livres restent posés sur l’étagère et ne bougent pas , ils prennent la poussière ,mais bon je ne peux pas m'en défaire .Ça fait partit de ma vie et ils m'ont accompagnés

6Dilara86
lokakuu 6, 2011, 1:47pm

D'un côté, l'idée d'ouvrir ma bibliothèque à tous, de la rendre plus utile et vivante et de partager ma passion me plaît énormément ; d'un autre côté, la lecture, c'est très personnel. Une bibliothèque révèle beaucoup de choses sur son propriétaire, des choses qu'on n'a pas toujours envie de mettre dans le domaine public, surtout s'il y a un risque de ne pas être compris. Sans parler de la peur de ne jamais récupérer les livres prêtés.

Donc, je prête mes livres aux gens en qui j'ai un minimum confiance, même si parfois, il m'arrive de proposer des livres sans réfléchir à des personnes que je connais à peine, juste parce qu'elles ont exprimé un intérêt. En tout état de cause, j'ai perdu beaucoup plus de livres dans les déménagements qu'en les prêtant.

7Cecilturtle
lokakuu 6, 2011, 9:57pm

Personnellement, j'aime donner mes livres - il est très rare que je relise un livre. Grâce à http://www.bookcrossing.com, je peux les suivre dans leur pèlerinage! Il y en a beaucoup dont je n'entends plus parler, mais certain sont allés au Canada, en France, en Italie... Les rares que je garde, je ne les prête qu'à des personnes de confiance.

8soniaandree
lokakuu 7, 2011, 8:42am

Je viens de déménager, alors oui, les déménagements sont pires que la perte de livres par personnes interposées!

Dans l'idée que j'avais, je pensais n'ouvrir que la partie CAPES/Agrégation en Anglais (French PGCE for teaching English) aux étudiants locaux qui ne peuvent pas se déplacer si facilement. Je dirais que les livres semi-professionnels ou bien de formations sont les plus rares, car la seule façon d'y toucher c'est d'être inscrit aux centres de formations comme le GRETA ou bien à des centres universitaires.

L'examen de CAPES (passé en externe) ne permet pas un accès direct à une Bibliothèque Universitaire. Je préfère une consultation sur place, plutôt que de prêt, mais me permettant aussi de voir les dernière tendances pour que je puisse passer l'examen à mon tour!