Kirjailijakuva

Benjamin Stora

Teoksen Algeria, 1830-2000: A Short History tekijä

46+ teosta 180 jäsentä 2 arvostelua

Tietoja tekijästä

Benjamin Stora is Professor of History at the University of Paris, Saint Denis.

Tekijän teokset

Appelés en guerre d'Algérie (1997) 7 kappaletta
Le 89 arabe (2011) 4 kappaletta
68, et apr : les hitages ar (2018) 3 kappaletta
Les clés retrouvées (2015) 2 kappaletta
LES CLES RETROUVEES (2015) 1 kappale
Camus brûlant (2013) 1 kappale
La guerre des mémoires (2020) 1 kappale

Associated Works

Merkitty avainsanalla

Yleistieto

Sukupuoli
male

Jäseniä

Kirja-arvosteluja

> Gallica : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k33366714

> 100 PORTES DU MAGHREB (LES), par Benjamin Stora, Akrams B. Ellyas - Atelier (L') Coll. Les 100 portes, octobre 1999, 304 p., 20.58 euros - ISBN : 270823434X - coéditeur : Dahlab (Alger). — « Maroc, Tunisie, Algérie : le Maghreb central est le théâtre d'intenses bouleversements, liés pour partie à la montée en force de l'islamisme politique mais aussi aux revendications démocratiques des sociétés civiles. Quelles sont les racines historiques de ces phénomènes ? Comment cette tension va-t-elle se traduire dans l'évolution des régimes en place dans ces trois pays ? Que va-t-il advenir de leurs tentatives pour rétablir un Etat de droit ? Quel type de relations va s'établir avec l'Europe ? Cet ouvrage présente les différentes caractéristiques géographiques, économiques et historiques de cette rive sud de la Méditerranée, en les reliant à l'actualité : grave crise identitaire et violences en Algérie, problèmes de la transition politique au Maroc, répression de l'islamisme en Tunisie. » (présentation de l’éditeur).
L'ouvrage de B. Stora et E. Akrams « prend la forme d’un dictionnaire miniature déclinant, par ordre alphabétique, une série de catégories aussi diverses les unes que les autres. À la lettre "A" on peut ainsi trouver, entre autres, un portrait de "Ferhat Abbas" et un synopsis sur le concept d’"Alternance" dans les systèmes politiques des trois pays. Une réflexion sur la "Colonisation" fait suite à un état des lieux du "Cinéma maghrébin"; une mise au point sur les "Partis politiques" dans chacun des pays, côtoie une analyse sur les "Pieds-noirs" d’Algérie. L’ambition de l’ouvrage est d’offrir au lecteur, français autant que maghrébin, un certain nombre de clés pour mieux saisir les enjeux de la région. » (extrait d’un article de Selma Hellal pour la Tribune, 1999).
BiblioMonde

> Sur la Toile
Une critique qui considère que les meilleures notices concernent l’actualité de l’Algérie et du Maroc. (sur le site de l’IMRC).
STORA Benjamin et ELLYAS Akram , Les 100 portes du Maghreb. L’Algérie, le Maroc, la Tunisie, trois voies singulières pour allier islam et modernité, Paris, Éditions de L’Atelier, coll. " Points d’appui ", 1999, 304 p.
Le journaliste Akram Ellyas et l’historien Benjamin Stora étudient, selon le principe de cette collection, une série de thèmes et de personnalités classés par ordre alphabétique. Bien que l’ouvrage soit principalement circonscrit à l’Algérie, au Maroc et la Tunisie, la Libye est abordée à travers une notice biographique sur le colonel Kadhafi et une entrée " Libye ". Les auteurs ne négligent pas les thèmes historiques anciens (Ibn Khaldoun, invasions, Jugurtha, Kahéna, Massinissa, Saint Augustin) et abordent abondamment l’histoire contemporaine, plus particulièrement celle du XXè siècle. Ils nous proposent également de nombreuses notices bibliographiques qui, outre les grands personnages historiques de ce XXè siècle, nous permettent de suivre les itinéraires des figures politiques maghrébines marquantes de ces dernières années et à propos desquelles les données sont souvent parcellaires. Les questions politiques font l’objet d’un traitement abondant (alternance politique, armée, crise algérienne, islamisme, partis politiques, etc…), tandis que les questions économiques (corruption, dette extérieure, émigration, Europe, tourisme) et anthropologiques (Berbères, confréries religieuses, femmes maghrébines, harkis, pieds-noirs) ne sont pas laissées de côté. Il est dommage qu’un tel ouvrage soit entaché de nombreuses coquilles qui parfois se révèlent gênantes à la lecture, comme dans l’article " Dynastie " où il est précisé que les Almoravides ont fondé Marrakech en 1602 ! Force est de constater que les auteurs maîtrisent incontestablement mieux l’histoire immédiate du Maroc et de l’Algérie que celle de la Tunisie. Des erreurs sont à déplorer dans les entrées concernant ce pays : l’on apprend que le président Ben Ali est né à Hammam Souk dans le Sahel (au lieu de Hammam Sousse). Les auteurs affirment qu’Abderrahmane Tlili, candidat aux élections présidentielles du 24 octobre 1999, a été secrétaire général de l’Union générale des travailleurs tunisiens le confondant très certainement avec son père Ahmed Tlili, secrétaire général du syndicat unique tunisien dans les années 60. Ils reprennent des données officielles sans les critiquer évoquant l’apparition en Tunisie d’une véritable classe moyenne représentant 55% de la population, alors que d’autres estimations évoquent le chiffre de 30%, en tout état de cause difficile à évaluer.
Notice parue dans Correspondances
bulletin scientifique de l'IRMC
… (lisätietoja)
 
Merkitty asiattomaksi
Joop-le-philosophe | Apr 15, 2023 |
L'immigration algérienne en France (1912-1992)
 
Merkitty asiattomaksi
guyotvillois | Oct 15, 2018 |

Palkinnot

You May Also Like

Associated Authors

Tilastot

Teokset
46
Also by
3
Jäseniä
180
Suosituimmuussija
#119,865
Arvio (tähdet)
3.9
Kirja-arvosteluja
2
ISBN:t
62
Kielet
1

Taulukot ja kaaviot